samedi 21 novembre 2015

Vers une économie plus sociale et respectueuse de la planête: c'est possible par l'innovation


Nous alimentons un monstre, le capitalisme. 
Il nourrirait les "stratèges". Une "poignée" d'individus qui possèdent la richesse, ou souhaitent la posséder. Mais qui ont aussi (eu) l'intelligence de comprendre le système, et d'anticiper ou de s'adapter aux évolutions des modes de vie. Le marché.

Certains mettent en place des tactiques guerrières pour y arriver, qui n'ont rien à voir avec le "marché", c'est à dire la satisfaction des besoins. La force est alors employée pour arriver à ses fins. L'influence et la manipulation de l'homme par l'homme semblent au cœur de presque tout... ; à ne pas confondre avec la communication....

Le capitalisme aujourd'hui est un cycle destructeur en trois principes : Surproduction, Surconsommation, Surendettement. 
Le but est l'enrichissement financier des stratèges. La résultante ne serait-elle pas une forme d'appauvrissement "radical" de la planète : Ressources naturelles, social, politique, santé.... tout juste compensé par un bien-être relatif lié aux progrès de la science, que les médias s'acharnent à nous montrer. 

Nous sommes en fait confrontés à un fléau de ce j'appellerais les "sur" ou "over" saturations qui nous éloignent de la spiritualité et nous plongent dans la violence des éléments naturels et humains : Sur-pollution, Sur-dépression, sur-épuisement, sur-pauvreté, sur-contrôle, sur..... la liste est longue. 

Je crois qu'il est temps de rompre avec cette approche pour le bien de tous. 
Je donne ici un exemple de ma réflexion, où l'innovation peut permettre d'inverser partiellement les choses en remettant l'homme au cœur du système, et moins la finance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

un commentaire ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...